Accueil » Blog » 3 RAISONS POUR LESQUELLES LES CHRÉTIENS DEVRAIENT SE PRÉOCCUPER D’ISRAËL

3 RAISONS POUR LESQUELLES LES CHRÉTIENS DEVRAIENT SE PRÉOCCUPER D’ISRAËL

En tant que chrétiens, devons-nous nous soucier d’Israël ?

Si Dieu se soucie de quelque chose, ou de quelqu’un, les chrétiens devraient aussi s’en soucier. Ce serait une conclusion logique, non ? Par conséquent, si les chrétiens se soucient de Dieu, ils devraient aussi se soucier d’Israël.

Cette conclusion est-elle également logique ? Lorsque les croyants comprennent qu’Israël ne se rapporte qu’à Lui, alors oui, c’est logique.

Pourquoi les croyants devraient-ils se soucier d’Israël ? Aujourd’hui, le nombre de chrétiens qui méprisent et rejettent Israël, qui considèrent les promesses de Dieu à son égard comme nulles et sans intérêts, ne cesse d’augmenter. Les actes antisémites sont en augmentation et Israël est constamment attaqué. Qu’est-ce qui est si important concernant cette nation, la terre d’Israël, et cette tribu – le peuple d’Israël ?

1. L’alliance de Dieu avec Abraham

La première raison, et sans doute la plus évidente, pour laquelle nous devrions nous intéresser à Israël est l’existence d’une alliance. Ce lien irrévocable entre deux parties, dans ce cas entre Dieu et les descendants d’Abraham, nous concerne directement.

Considérez Israël comme un microcosme de l’humanité entière. La manière dont Dieu parle, entre en relation et traite avec Israël est un modèle pour la manière dont il parle, entre en relation et traite avec le reste du monde.

Israël a été choisi par Dieu dans un but précis, pour être une bénédiction pour les nations (Genèse 12:3). C’est à la fois une élection, un honneur et une responsabilité.

Lorsque nous examinons l’Ancien Testament, également connu sous le nom d’Écritures hébraïques, nous sommes témoins d’échecs successifs de la part d’Israël. Ils ont continuellement échoué à respecter leur part du marché. Les Israélites n’ont pas respecté les commandements ordonnés par Dieu. Ils ont manifesté à maintes reprises leur refus de lui obéir.

Que fait Dieu face à cette infidélité ? Il leur donne une autre chance. Et une autre encore. Il discipline Israël, puis renouvelle son amour, ses attentes et son désir pour lui.

L’histoire d’amour entre Dieu et Israël nous aide à saisir le caractère de Dieu. En apprenant sa compassion et sa miséricorde constantes envers son peuple, nous comprenons mieux sa compassion et sa miséricorde envers nous. Nous sommes également témoins de ses principes et directives sur la manière de vivre.

Malgré les échecs répétés d’Israël, il existe toujours un plan et un objectif pour cette nation. Malgré les échecs de ma vie et de la vôtre, il y a toujours un plan et un but pour chacun d’entre nous. L’infidélité de l’homme n’annule heureusement pas la fidélité de Dieu (voir 2 Timothée 2:13).

2. L’héritage spirituel à travers le peuple juif

La deuxième raison de soutenir Israël est le lien spirituel que tous les croyants ont avec la terre et le peuple d’Israël.

En tant que lieu de naissance de la foi chrétienne, les disciples de Jésus sont attirés par la visite d’Israël parce qu’ils veulent voir et découvrir les lieux où une grande partie des Écritures se sont déroulées.

Le fait de pouvoir visiter les lieux où Jésus a vécu, et où il reviendra pour établir son futur royaume, offre aux croyants un lien tangible avec Dieu. Cela leur donne également une compréhension plus intime des Écritures.

En visitant le pays et en étudiant la Bible, de nombreux chrétiens reconnaissent qu’ils ont une certaine dette à l’égard du peuple juif. Songeons que c’est à travers le peuple juif que nous avons reçu le message des prophètes, les Écritures et le Messie. De nombreux juifs, tout au long de l’histoire, ont donné ou risqué leur vie pour que la Parole de Dieu continue à se propager.

Cette prise de conscience devrait susciter un sentiment d’humilité et de gratitude envers Israël. Elle devrait susciter un amour affectueux pour nos frères et sœurs juifs. Et elle devrait nous pousser à exprimer cet amour en priant pour eux et en cherchant des moyens de nous tenir à leurs côtés.

Les croyants païens dépendent des descendants d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Comme Paul nous l’explique dans Romains 11:17-21, le peuple juif est le système de soutien des croyants païens. Nous commençons à nous soucier d’Israël lorsque nous comprenons les paroles de Paul :

Ne soyons pas arrogants et ne nous coupons pas de la racine qui nous nourrit. Agissons avec humilité et amour. Dans cette équation, les nations ont également un rôle à jouer, celui de rendre Israël jaloux, de la meilleure façon qui soit. Romains 11:11

3. La restauration d’Israël

Ce qui nous amène à un troisième point, tout aussi important : le réveil. Au-delà du simple fait de se préoccuper du peuple juif, de manière générale, les croyants en Jésus sont appelés à provoquer le peuple juif à une jalousie pieuse.

De la même manière que Dieu est jaloux de nous et désire notre amour engagé, le cœur d’une personne juive est touché lorsqu’elle est témoin de la relation qu’un croyant entretient avec Dieu. Peut-être même lorsqu’il est témoin de la connaissance que le croyant a des Écritures.

C’est par l’amour de Dieu, en aimant et en honorant Son peuple, que les flammes du réveil juif jailliront. C’est une responsabilité que portent les croyants païens, une responsabilité qui leur a été confiée par Dieu.

« Les croyants païens ont pour mission première d’aimer, d’affirmer et de se tenir aux côtés du peuple juif », déclare le pasteur Jack Hayford, dans son livre Unity : Awakening the One New Man.

C’est une vérité vraiment extraordinaire. Lorsque les païens qui suivent Dieu adoptent cette mission, les résultats sont magnifiques. Non seulement le peuple juif est courtisé par son Messie, mais la guérison et la restauration entre juifs et païens peuvent se produire. Les croyants païens peuvent se repentir et se relever de la destruction causée par la haine antisémite qui a malheureusement été prédominante tout au long de l’histoire.

MADABA, JORDANIE – 28 AVRIL 2014 : Fragment de la plus ancienne carte en mosaïque au sol de la Terre sainte et de Jérusalem dans l’église Saint-Georges. Elle date du 6ème siècle

L’apôtre Paul partage que le salut collectif d’Israël entraînera une bénédiction d’une grande ampleur pour le monde entier :

Or, c’est à vous qui n’êtes pas juifs que je m’adresse, puisque je suis apôtre pour atteindre le peuple non-juif. Je m’adresse à vous qui n’êtes pas juifs, puisque je suis apôtre du peuple non-juif, et j’attire l’attention sur ce ministère autant que je le peux, lorsque je suis au milieu des juifs, dans l’espoir de les rendre jaloux de ce que Dieu a donné à ceux qui ne sont pas juifs, en gagnant au salut quelques-uns des miens. Car si leur rejet temporaire a libéré la puissance de réconciliation de la grâce dans le monde, que se passera-t-il lorsqu’Israël sera rétabli et réconcilié avec Dieu ? Cela déclenchera la puissance de la résurrection sur toute la terre ! (Romains 11:13-15)

Il existe un parallèle unique entre la restauration de l’Église et le salut d’Israël. Dans son livre « Why Care About Israel », l’auteur Sandra Teplinsky l’exprime ainsi : « les bénédictions du Païen et du Juif sont réciproques. Le plan de rédemption de Dieu en dépend ».

Les chrétiens devraient se soucier d’Israël parce qu’Israël est la clé pour comprendre l’amour, le but et le désir de Dieu pour l’humanité. Il a établi Israël pour transmettre son amour à tous les peuples. Il a ordonné à Israël d’apporter sa Parole et le Messie aux Juifs et aux non-Juifs. Et il invite les chrétiens païens à participer à la reconquête de leurs frères et sœurs juifs au Dieu de leurs pères.

Source : Article traduit du site firmisrael.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *